En mai, grande action sur tous nos cafés en grains et moulus !

Mini Panier

Image

Notre histoire

Création de La Semeuse

Issu d’une famille de colporteurs venue d’Alsace, Marc Bloch fonde La Semeuse en 1900 et se spécialise dans l’importation et la distribution d’huile d’arachide. En 1916, il tombe pour la France sur le front des Balkans. Sa jeune veuve, Hortense, reprend alors la direction de l’entreprise. Elle lui donne non seulement l’impulsion nécessaire à sa croissance, mais elle diversifie aussi ses activités en développant la torréfaction du café.

Image

Les années difficiles

En 1938, les deux fils Bloch, Henri et Jean, entrent dans l’entreprise familiale. Lorsque la guerre éclate les importations d’huile sont contingentées, le personnel masculin et les patrons sont mobilisés. La Semeuse traverse ces années de « nuit et brouillard » avec les difficultés et les inquiétudes que l’on peut imaginer. Après la guerre, les mentalités et les besoins ont changé : le commerce doit s’orienter vers d’autres méthodes. Face à la crise, les deux frères Bloch décident de se séparer. Jean, secondé par son épouse, Huguette, reste seul à la tête de l’affaire. Il abandonne l’huile définitivement et consacre toute son énergie et son dynamisme à l’importation, à la torréfaction et à la distribution du café.

Nouvel essor

Depuis 1976, après des études en sciences politiques et des stages dans les pays producteurs de café, le petit-fils du fondateur portant lui aussi le prénom de Marc, met ses capacités et ses connaissances au service de l’entreprise familiale. Il prend définitivement la direction de La Semeuse en 1982.

Image

En mai 2015, La Semeuse change de mains !

Marc Bloch, petit-fils du fondateur de La Semeuse, se retire du management de la société et confie sa direction à la famille neuchâteloise Bihler, propriétaire du groupe Choco Diffusion et de différentes marques comme Goldkenn. Une merveilleuse nouvelle pour assurer la pérennité et les valeurs des Cafés La Semeuse sur le long terme. Monsieur Nicolas Bihler reprend la Direction générale de La Semeuse.

La Chaux-de-Fonds
LIEU DE PRÉDILECTION

Depuis la création de l'entreprise en 1900, La Semeuse est toujours restée fidèle à son lieu d'origine, La Chaux-de-Fonds. La situation géographique de cette ville est indispensable à la création du goût unique des cafés La Semeuse. La torréfaction à 1000 mètres d'altitude permet aux grains de s'épanouir à une température qui ne porte pas atteinte aux arômes, ni aux saveurs essentiels. La pression atmosphérique étant plus basse qu'au bord de la mer, l'ébullition se fait à une température moins élevée. Cette propriété physique agit favorablement sur la qualité des cafés La Semeuse que l'on distingue par leur force subtile et leur absence d'amertume et d'acidité.

Image

Stockage de café vert

Chaque année l’entreprise importe environ 15'000 sacs de café vert dont moins de 10% sont des robustas. Le 90% est constitué des cafés les plus subtils – arabica lavé et non lavé – des plantations les plus réputées. Une fois arrivés à La Chaux-de-Fonds, les sacs de café vert sont entreposés dans l’entreprise selon un ordre bien précis de provenance et de qualité. Le café étant considéré en Suisse comme une denrée de première nécessité, la loi impose aux torréfacteurs de maintenir un stock obligatoire qui ne sera employé qu’en cas de crise. Ainsi, La Semeuse stocke en permanence plus de soixante tonnes de café vert.

Un savoir-faire
L'ART DE LA TORRÉFACTION

Ce n’est qu’une fois torréfié que le café acquiert sa couleur, son arôme exquis et son goût savoureux. La Semeuse torréfie dans des torréfacteurs à tambour selon une ancienne méthode qui permet de perpétuer un secret de fabrication transmis de génération en génération et qui garantit l’authenticité des cafés La Semeuse. Toutefois, bien que le processus de torréfaction soit basé sur une méthode artisanale, il est contrôlé à l’aide d’outils de pilotage les plus récents et les plus fiables qui permettent une constance irréprochable de la qualité et du goût des cafés La Semeuse.